Rejoignez nous sur
Twitter ou Facebook
P U B L I C I T É
pdf

Séisme de 1976 à Tangshan

Tremblement de terre de Tangshan
Date 28 juillet 1976 à 3 h 52, heure locale
Magnitude officiellement entre 7,6 et 7,8 ; officieusement 8,2
Épicentre 39° 36′ N 118° 12′ E / 39.6, 118.239° 36′ Nord 118° 12′ Est / 39.6, 118.2  
Régions affectées Tangshan, République populaire de Chine
Victimes officiellement 242 419 morts et 164 581 blessés ; officieusement environ 750 000 morts

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Tremblement de terre de Tangshan

Le séisme de Tangshan en 1976 eut lieu le 28 juillet 1976 à 3 h 52 du matin. Il fut l'un des plus meurtriers de l’Histoire. L'épicentre du séisme fut situé près de la cité industrielle de Tangshan dans la province du Hebei, en Chine, qui comptait environ un million d'habitants à l'époque. Selon les chiffres officiels, le bilan du tremblement de terre fut de 242 419 morts, alors que certaines sources en totalisent trois fois plus. 164 581 personnes furent également sévèrement blessées. Les sismologues estiment que le tremblement de terre a atteint la magnitude de 8,2 sur l'échelle de Richter, alors que le gouvernement chinois évalue la magnitude entre 7,6 et 7,8. Le tremblement de terre fut suivi par une réplique quinze heures plus tard de 7,1 sur l'échelle de Richter, faisant de nouveaux morts.

Bilan[ ]

Le tremblement de terre de Tangshan tua 242 419 personnes selon les chiffres officiels, alors que certaines sources parlent d'un chiffre trois fois supérieur. Cela en ferait un des tremblements de terre les plus meurtriers de l'Histoire. Étant donné l'incertitude sur le nombre de morts dans les deux cas, il n'est pas certain que le tsunami survenu le 26 décembre 2004 fut plus meurtrier que le tremblement de terre de Tangshan : le bilan officiel du tsunami est de 228 000 à 288 000 victimes. D'autres tremblements de terre depuis 1900 furent très meurtriers :

Le tremblement de terre le plus meurtrier de l'histoire survint en 1556 dans le Shaanxi en Chine. Selon les estimations, 830 000 personnes furent tuées.

Aussi, il faut préciser qu'un grand nombre de victimes, dont des personnes grièvement bléssées, sont mortes quelques semaines, quelques mois, voir quelques années après le seïsme, sans négliger les formes de dépréssions sévéres, ou autres maux psychologiques qui débouchérent sur des suicides, ou autres morts violentes. Le régime communiste Chinois refusa de communiquer des chiffres pour ces catégories de victimes.

Conséquences[ ]

Le gouvernement de la République populaire de Chine, sortant juste de la période dite de la révolution culturelle, refusa l'aide internationale.

Tangshan est un parfait exemple de ville et région qui absorba après 1945 un grand nombre de paysans qui partaient de leurs terres pour rejoindre les villes, ce qui était caractéristique de l'exode rural, qui ne touchait pas spécifiquement la Chine, mais le monde entier. En l'espace de 30 ans, soit entre 1945 et 1975, un grand nombre de bâtiments furent construits, en un espace de temps trés rapide, pour loger les ouvriers, et leurs familles.

Le nombre de morts fut sans doute sous-évalué pour masquer des effets visibles de la corruption de hauts fonctionnaires : par exemple, des bâtiments eurent une construction bâclée, le ciment étant le plus souvent remplacé par une matière plus que friable, et donc moins cher, et qui souvent, peut ressembler à du sable, après le passage du séisme, ce qui en dit long sur la fragilité de certains édifices, comme par exemple des écoles. Le gouvernement de la Chine Populaire interdit la zone aux experts occidentaux, et surtout aux journalistes, succeptibles d'informer le monde, et surtout les Chinois, sur les pratiques criminelles d'un grand nombre des cadres dirigeants du parti communiste Chinois, et-ce, sur une grande échelle. La Chine populaire refusa de communiquer sur ces pratiques criminelles, allant jusqu’à nier ce lourd problème, dont le tabou fut levé seulement à partir des années 2000, ou de rares journalistes commencèrent à aborder ce problème, à travers d'autres séismes, comme celui du Yunan.

Document vidéo[ ]

Journal télévisé, 30 juillet 1976 (site de l'INA) Film "Tremblement de terre à Tangshan" - titre original :Tangshan Dadizhen 2010

Voir aussi[ ]

mentions légales Wikipédia
politique de confidentialité à propos de Wikipédia avertissements contacts faire un don
P U B L I C I T É