Rejoignez nous sur
Twitter ou Facebook
P U B L I C I T É
pdf

Liste de réacteurs nucléaires

La liste de réacteurs nucléaires regroupe les réacteurs nucléaires construits[1] dans le monde, qu'ils soient en fonctionnement, à l'arrêt ou bien démantelés. Ils sont classés par pays et par fonction : soit pour les applications militaires, soit pour la production d'électricité dans une centrale nucléaire (réacteur dit de puissance), soit pour la recherche.

Centrales nucléaires dans le monde.
Nombre et puissance nette des réacteurs nucléaires en service dans le monde de 1954 à 2011
Production électricité origine nucléaire en 2012 (http://www.world-nuclear.org/info/nshare.html)
Pourcentage d'électricité d'origine nucléaire produite en 2012 (http://www.world-nuclear.org/info/nshare.html)

Sommaire

Réacteurs nucléaires militaires[ ]

En 2002, les cinq grandes puissances nucléaires (États-Unis, Russie, Royaume-Uni, France et Chine) disposaient de 245 réacteurs nucléaires militaires sur 182 bâtiments de guerre. Entre 1954 et 2002, environ 760 réacteurs nucléaires servant à propulser des navires de guerre ont été construits dans le monde. Dans cette liste ne figurent pas les réacteurs nucléaires utilisés pour la production de plutonium, ni ceux embarqués sur des satellites (source : CDRPC).

Réacteurs nucléaires civils[ ]

Dénombrement et âge[ ]

Âge des réacteurs nucléaires dans le monde en 2013

Au 1er avril 2012, 436 réacteurs de puissance fonctionnent dans vingt-huit pays différents dans le monde et 61 sont par ailleurs en construction[2]. A eux seuls quatre pays (États-Unis, France, Japon et Russie) disposent de 244 réacteurs soit 56 % du nombre total de réacteurs dans le monde.

La répartition par filière est la suivante : 272 réacteurs à eau pressurisée, 84 réacteurs à eau bouillante, 47 réacteurs à eau lourde pressurisée, 2 réacteurs à neutrons rapides, 16 réacteurs refroidis au gaz (GCR) et 15 réacteurs refroidis à l'eau légère et modérés au graphite (LWGR).

L'accident nucléaire de Fukushima a eu un impact sur le nombre de réacteurs en service au Japon (4 réacteurs détruits et 42 réacteurs à l'arrêt), en Allemagne (8 réacteurs définitivement arrêtés) et au Royaume-Uni (1 réacteur arrêté). Toutefois parallèlement plusieurs réacteurs ont été mis en service dans certains pays en 2011 après l'accident de Fukushima (1 au Pakistan, 3 en Chine, 1 en Iran et 1 en Russie) et en 2012 (2 en Corée du Sud).

Le tableau ci-dessous récapitule le nombre de centrales et de réacteurs nucléaires en activité au 1er avril 2012[3]. Il ne tient pas compte des réacteurs de recherche.

L'âge de chaque réacteur a été évalué par différence entre le 1er avril 2012 et la date de raccordement au réseau de chacun des réacteurs (et non de mise en service commerciale). L'âge moyen pour un pays est la moyenne des âges des réacteurs du pays. La durée de vie pour lesquels les réacteurs sont calculés est en général de 40 ans. Au-delà de cette limite, des inspections de l'état de chaque réacteur par l'autorité de sûreté de chaque pays sur la base du référentiel de sûreté alors en vigueur permet de statuer sur la prolongation de service de chaque réacteur ou sur son arrêt. Sont ainsi indiqués dans le tableau les nombres de centrales par pays d'âges respectivement supérieurs à 30 ans et à 40 ans. L'âge moyen du parc de réacteurs nucléaires est ainsi de 25,1 ans. Au 1er avril 2012, 153 réacteurs ont plus de 30 ans d'âge et 21 plus de 40 ans.

Rang
en nb
Pays Nb centrales Nb réacteurs PWR BWR PHWR FBR GCR LWGR Age moyen >30 ans en avril 2012 >40 ans en avril 2012
1 USA 70 104 69 35 0 0 0 0 32,3 60 9
2 France 19 58 58 0 0 0 0 0 27,1 21 0
3 Japon 15 50 24 26 0 0 0 0 25,4 17 2
4 Russie 10 33 17 0 0 1 0 15 28,2 17 1
5 Corée du Sud 4 23 19 0 4 0 0 0 16,7 1 0
6 Inde 7 20 0 2 18 0 0 0 18 4 2
7 Canada 5 18 0 0 18 0 0 0 28 4 1
8 Royaume-Uni 10 17 1 0 0 0 16 0 29,6 5 1
9 Chine 6 16 13 0 2 1 0 0 8,1 0 0
10 Ukraine 5 15 15 0 0 0 0 0 23,2 0 0
11 Suède 5 10 3 7 0 0 0 0 33,1 7 1
12 Allemagne 8 9 7 2 0 0 0 0 26,3 1 0
13 Espagne 6 8 6 2 0 0 0 0 28,8 2 1
14 Belgique 2 7 7 0 0 0 0 0 32 3 0
15 Rép tchèque 2 6 6 0 0 0 0 0 20,6 0 0
15 Taïwan 3 6 2 4 0 0 0 0 30,5 3 0
17 Suisse 4 5 3 2 0 0 0 0 36,9 4 3
18 Finlande 2 4 2 2 0 0 0 0 33 4 0
18 Hongrie 1 4 4 0 0 0 0 0 26,7 0 0
18 Slovaquie 2 4 4 0 0 0 0 0 20 0 0
21 Pakistan 2 3 2 0 1 0 0 0 17,7 1 1
22 Afrique du sud 1 2 2 0 0 0 0 0 27,3 0 0
22 Argentine 2 2 0 0 2 0 0 0 33,5 1 0
22 Brésil 1 2 2 0 0 0 0 0 20,8 0 0
22 Bulgarie 1 2 2 0 0 0 0 0 22,5 0 0
22 Mexique 1 2 0 2 0 0 0 0 20,1 0 0
22 Roumanie 1 2 0 0 2 0 0 0 10,1 0 0
28 Arménie 1 1 1 0 0 0 0 0 32,2 1 0
28 Pays-Bas 1 1 1 0 0 0 0 0 38,7 1 0
28 Slovénie 1 1 1 0 0 0 0 0 30,4 1 0
28 Iran 1 1 1 0 0 0 0 0 1 0 0
Monde 198 436 272 84 47 2 16 15 25,1 153 21

Puissances nettes installées et énergies produites[ ]

Le tableau ci-après présente les puissances nettes installées par pays ainsi que les énergies d'origine nucléaire ou totales produites en 2010 par chaque pays telles qu'elles ressortent de la base de données des réacteurs établie et mise continuellement à jour par l'Agence internationale de l'énergie atomique[2].

En 2011 les 440 réacteurs nucléaires installés représentent une puissance nette de 369 GW.

En 2010, l'énergie électrique d'origine nucléaire produite par la totalité des réacteurs en activités dans l'année a été de 2 588 TWh. Elle représente 16,5 % de la production totale d'énergie électrique, toutes origines confondues (thermique, hydraulique, éolien, solaire et géothermique), qui s'est élevée à 15 647 TWh.

Pays Nb centrales Nb réacteurs Puissance nucléaire nette installée (MW) Énergie Totale produite en 2010 (TWh) Énergie nucléaire produite en 2010 (TWh) taux nucléaire national (2010) taux nucléaire mondial (2010) Rg mondial en puissance installée Rg en production 2010 Rg en taux du nucléaire 2010
USA 70 104 100 747 4120 807 19,6 % 31,2 % 1 1 17
France 19 58 63 130 550,3 407,9 74,1 % 15,8 % 2 2 1
Japon 15 50 44 104 955,8 279,2 29,2 % 10,8 % 3 3 13
Russie 10 32 21 743 907,4 155,1 17,1 % 6, % 4 4 19
Corée du Sud 4 21 18 706 440,9 141,9 32,2 % 5,5 % 6 5 12
Inde 7 20 3 987 719 20,5 2,9 % 0,8 % 15 17 27
Royaume-Uni 10 19 10 137 360,3 56,4 15,7 % 2,2 % 9 11 20
Canada 5 18 12 569 565,5 85,2 15,1 % 3,3 % 8 7 21
Allemagne 12 17 20 480 488 133 27,3 % 5,1 % 5 6 15
Ukraine 5 15 13 107 174,2 83,8 48,1 % 3,2 % 7 8 4
Chine 5 14 8 438 4228 76,8 1,8 % 2,10 % 11 9 29
Suède 5 10 9 036 144,5 55,1 38,1 % 2,1 % 10 12 7
Espagne 6 8 7 450 294,9 59,3 20,1 % 2,3 % 12 10 16
Belgique 2 7 5 902 89,4 45,7 51,1 % 1,8 % 13 13 3
Rép tchèque 2 6 3 678 79,5 26,4 33,2 % 1,0 % 16 14 10
Taïwan 3 6 4 980 14
Suisse 4 5 3 238 66,3 25,2 38,0 % 1,0 % 17 15 8
Finlande 2 4 2 696 77 21,9 28,4 % 0,8 % 18 16 14
Hongrie 1 4 1 889 35,2 14,8 42,0 % 0,6 % 20 19 5
Slovaquie 2 4 1 762 26,1 13,5 51,7  % 0,5 % 22 21 2
Pakistan 2 3 425 98,6 2,6 2,6 % 0,1 % 29 28 28
Afrique du sud 1 2 1 800 249,3 12,9 5,2 % 0,5 % 23 22 23
Argentine 2 2 935 113,3 6,7 5,9 % 0,3 % 26 24 22
Brésil 1 2 1 884 474,9 14,5 3,1 % 0,6 % 19 20 26
Bulgarie 1 2 1 906 46 15,2 33,0 % 0,6 % 21 18 11
Mexique 1 2 1 300 155,9 5,6 3,6 % 0,2 % 25 25 24
Roumanie 1 2 1 300 54,9 10,7 19,5 % 0,4 % 24 23 18
Arménie 1 1 375 5,9 2,3 38,1 % 0,1 % 30 29 6
Pays-Bas 1 1 487 111 3,8 3,4 % 0,1 % 28 27 25
Slovénie 1 1 666 14,4 5,4 37,5  % 0,2 % 27 26 9
Monde 199 440 368 857 15 646 2 588

Evolution chronologique du parc nucléaire[ ]

Sur la période 2008-2011, le parc nucléaire mondial s'est accru de 20 réacteurs, 17 ont été arrêtés et 31 ont été mis en chantier. Le tableau ci-dessous récapitule le détail par pays, sur la base des données de l'AIEA[2], classées par ordre de solde décroissant.

Pays 2008 2009 2010 2011 Période 2008-2011
Mis en
service
Arrêtés début
construction
Mis en
service
Arrêtés début
construction
Mis en
service
Arrêtés début
construction
Mis en
service
Arrêtés début
construction
Mis en
service
Arrêtés début
construction
Solde
Chine 2 9 2 10 3 7 0 19 26
Russie 2 3 1 2 1 4 0 5 9
Corée du Sud 2 1 1 3 0 1 4
Inde 1 1 1 1 1 3 0 2 5
Pakistan 1 1 1 0 1 2
Brésil 1 0 0 1 1
Iran 1 1 0 0 1
Slovaquie 1 0 1 0 -1
Lituanie 1 1 0 1 1 0
France 1 0 1 0 -1
Royaume-Uni 1 0 1 0 -1
Japon 1 1 1 4 1 5 1 -3
Allemagne 8 0 8 0 -8
Total 6 1 0 2 2 14 5 1 15 7 13 2 20 17 31 34

Réacteurs en projet et besoins en uranium[ ]

La world nuclear association, une association regroupant la profession du nucléaire, actualise périodiquement la liste des réacteurs en service, en construction, en projet et envisagés. Cette liste est élaborée à partir des données de l'AIEA et des ses propres données. La légende des données est la suivante[4] :

  • En service = Connecté au réseau
  • En construction = le premier béton du réacteur a été coulé, ou la plupart des infrastructures sont en place
  • Planifié = Projets approuvés et financé, dont la connexion au réseau est envisagée dans les 8 à 10 ans,
  • Envisagé = Projet qui a fait l'objet d'une proposition de programme ou de site, dont la connexion au réseau est envisagée dans les 8 à 10 ans.

Selon cet organisme, au 1er juin 2011, 441 réacteurs étaient en service[5], 60 en construction, 155 planifiés et 338 envisagés.

Les besoins en uranium pour l'année 2011 sont évalués au niveau mondial sensiblement à 69 000 tonnes, correspondant à 81 338 tonnes d'oxyde d'uranium U3O8. À ce rythme, les réserves mondiales d'uranium permettent de couvrir 31 ans de production.

Electricité nucléaire produite en 2009 Réacteurs en service Réacteurs en construction Réacteurs programmés Réacteurs envisagés Besoins en uranium (2011)
TWh % Nb Mwe net Nb Mwe brut Nb Mwe brut Nb Mwe brut Tonnes U
USA 798,7 20,2 104 101 229 1 1 218 6 7 200 28 38 600 19 427
France 391,7 75,2 58 63 130 1 1 720 1 1 720 1 1 100 9 221
Japon 263,1 28,9 51 44 642 2 2 756 10 13 772 5 6 760 8 195
Russie 152,8 17,8 32 23 084 10 8 960 14 16 000 30 28 000 3 757
Corée du Sud 141,1 34,8 21 18 716 5 5 800 6 8 400 0 0 3 586
Inde 14,8 2,2 20 4 385 5 3 900 18 15 700 40 49 000 1 053
Royaume-Uni 62,9 17,9 19 10 962 0 0 4 6 680 9 12 000 2 235
Canada 85,3 14,8 18 12 679 2 1 500 3 3 300 3 3 800 1 884
Allemagne 127,7 26,1 17 20 339 0 0 0 0 0 0 3 453
Ukraine 77,9 48,6 15 13 168 0 0 2 1 900 20 22 800 2 037
Chine 65,7 1,9 14 11 271 26 28 710 52 59 990 115 116 000 4 402
Suède 50 34,7 10 9 399 0 0 0 0 0 0 1 537
Espagne 50,6 17,5 8 7 448 0 0 0 0 0 0 1 458
Belgique 45 51,7 7 5 943 0 0 0 0 0 0 1 052
République tchèque 25,7 33,8 6 3 722 0 0 2 2 400 1 1 200 680
Taiwan 39,8 6 4 927 2 2 700 1 1 350 1 344
Suisse 26,3 39,5 5 3 252 0 0 0 0 0 0 557
Finlande 22,6 32,9 4 2 721 1 1 700 0 0 2 3 000 468
Hongrie 14,3 43 4 1 880 0 0 0 0 2 2 200 295
Slovaquie 13,1 53,5 4 1 816 2 880 0 0 1 1 200 267
Pakistan 2,6 2,7 3 725 0 0 2 680 2 2 000 68
Afrique du Sud 11,6 4,8 2 1 800 0 0 0 0 6 9 600 321
Argentine 7,6 7 2 935 1 745 2 773 1 740 208
Brésil 12,2 3 2 1 901 1 1 405 0 0 4 4 000 311
Bulgarie 14,2 35,9 2 1 906 0 0 2 1 900 0 0 275
Mexique 10,1 4,8 2 1 600 0 0 0 0 2 2 000 247
Roumanie 10,8 20,6 2 1 310 0 0 2 1 310 1 655 175
Armenie 2,3 45 1 376 0 0 1 1 060 56
Pays-Bas 4 3,7 1 485 0 0 0 0 1 1 000 107
Slovenie 5,5 37,9 1 696 0 0 0 0 1 1 000 145
Bangladesh 0 0 0 0 0 0 2 2000 0 0 0
Belarus 0 0 0 0 0 0 2 2000 2 2000 0
Chili 0 0 0 0 0 0 0 0 4 4400 0
Corée du Nord 0 0 0 0 0 0 0 0 1 950
Egypte 0 0 0 0 0 0 1 1000 1 1000 0
Indonesie 0 0 0 0 0 0 2 2000 4 4000 0
Iran 0 0 0 0 1 1000 2 2000 1 300 150
Israel 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1200 0
Italie 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jordanie 0 0 0 0 0 0 1 1000 0
Kazakhstan 0 0 0 0 0 0 2 600 2 600 0
Lituanie 10 76,2 0 0 0 0 0 0 1 1700 0
Malaisie 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1200 0
Pologne 0 0 0 0 0 0 6 6000 0 0 0
Thaïlande 0 0 0 0 0 0 0 0 5 5000 0
Turquie 0 0 0 0 0 0 4 4800 4 5600 0
UAE 0 0 0 0 0 0 4 5600 10 14400 0
Vietnam 0 0 0 0 0 0 2 2000 12 13000 0
Monde 2 560 13,8 441 376 447 60 62 994 155 171 785 338 384 355 68 971

Pays possédant le plus de réacteurs[ ]

Les pays sont rangés par ordre d'importance du parc des réacteurs de production.
A eux seuls, trois pays (les États-Unis, la France et le Japon) comptent 49 % des sites nucléaires et produisent 57 % de l'électricité provenant des centrales nucléaires.

]

En juin 2013 (données WNA[6]), les États-Unis possèdent 102 réacteurs électronucléaires en exploitation répartis dans 62 centrales nucléaires, constituant ainsi le plus grand parc de réacteurs au niveau mondial. 67 réacteurs appartiennent à la filière des réacteurs à eau pressurisée et les 35 autres à celle des réacteurs à eau bouillante. Ils représentent une puissance nette installée de 99,0 GW, soit environ 20 % de la puissance en exploitation dans le monde.

Les États-Unis ont installé au Panama un réacteur sur un liberty ship :

  • USS Sturgis : bateau équipé d'un réacteur MH-1A appartenant à l'US Army.

Ce bateau-réacteur flottant destiné à approvisionner la zone du canal de Panama en eau et en électricité a fonctionné de 1966 à 1976.

]

Derrière les États-Unis, la France est le 2e pays par le nombre de réacteurs actifs (58 réacteurs en 2011) répartis dans 19 centrales en activité. Cependant la France se classe 1re en termes d'électricité d’origine nucléaire produite par habitant et aussi en pourcentage d'électricité d'origine nucléaire. Les réacteurs sont exploités par EDF et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire française.

En 2010, la production d’électricité d’origine nucléaire produite en France s’est élevée à 407 900 GWh, soit 74,1 % de la production totale d’électricité du pays qui s’est élevée à 550 300 GWh[7].

La France possède également un centre de retraitement à La Hague, une usine de Mox à Marcoule et des centres de stockage des déchets en surface, exploités par l'ANDRA. Un centre d'enfouissement en couche géologique stable et réversible "100 ans" est en projet (loi de juin 2006). Par ailleurs un réacteur EPR est en construction (Flamanville 3).

]

L