Rejoignez nous sur
Twitter ou Facebook

Bienvenue sur l'

encyclopédie

par Wikipédia, des articles écrits et mis en forme par les internautes

lumière sur

Vieille femme ; mosaïque romaine du iiie siècle, Musée d'archéologie de Catalogne.

Les Épodes (en latin : Iambi ou Epodon liber) sont un recueil de dix-sept pièces du poète latin Horace, dédicacé à son protecteur et ami Mécène, paru vers 30 av. J.-C.. Composés en majorité sur des mètres iambiques, ces poèmes permettent à leur auteur d'invectiver ses ennemis sur des thèmes très variés, allant de la magie à la politique, en passant par la sexualité et la vie à la campagne, tout en faisant ses premières armes dans une poésie lyrique proche de l'élégie.

Le recueil est imité d'Archiloque, poète grec créateur du genre (VIIe siècle av. J.-C.), et de l'alexandrin Callimaque de Cyrène (IIIe siècle av. J.-C.), ainsi que, dans une moindre mesure, de Catulle et des Bucoliques de Virgile. Pourtant, Horace renouvelle le genre en y introduisant des sujets romains ; il lance ses attaques contre les femmes en général, les vieilles lubriques et les magiciennes en particulier, dont la représentante est le personnage original de Canidie, mais aussi contre ses ennemis personnels. Le recueil s'inscrit également dans l'actualité des guerres civiles, célébrant la fin d'une période sanglante de désespoir à la bataille d'Actium que vient de remporter le futur Auguste, conspuant Cléopâtre l'orientale et le néopythagorisme.

Après les Épodes et le second livre des Satires paru presque en même temps, Horace quitte le registre moqueur et les sujets contemporains pour se tourner vers la poésie lyrique, plus intemporelle, des Odes ; il est d'ailleurs considéré comme le dernier iambographe. Le recueil est très peu imité par la suite, malgré quelques souvenirs présents chez Martial.

image du jour

Paysage des Alpes scandinaves, dans le fylke norvégien de Sogn og Fjordane.  (définition réelle 3 972 × 1 600)

Paysage des Alpes scandinaves, dans le fylke norvégien de Sogn og Fjordane.
(définition réelle 3 972 × 1 600)

P U B L I C I T É

le saviez-vous ?

Deux bigophones, caricature d’Henriot parue dans Le Journal amusant, le 17 mars 1894, page 6.
mentions légales Wikipédia
politique de confidentialité à propos de Wikipédia avertissements contacts faire un don
P U B L I C I T É